Comment préparer une soirée Halloween ?

Chaque 31 octobre, la règle est de se surpasser dans l’art de l’horreur. Halloween est le moment idéal pour que vous puissiez laisser libre cours à vos idées les plus tordues. Mais si vous n’en avez pas de vraiment déjantées et totalement débridées, ce n’est pas bien grave. Cet article pourrait vous en inspirer quelques-unes. Voici comment préparer une soirée Halloween.

Le choix de vos invités

Une fête d’Halloween sans invités, ce n’est pas bien drôle. Votre propre décor ne peut pas vous faire sentir des frayeurs, vous en êtes la maîtresse. Vous devez donc envoyer des invitations. Mais faites attention à n’inviter que des personnes qui manifestent un intérêt pour cette célébration. Sur vos cartes d’invitation, faites ressortir le thème afin de pouvoir orienter le déguisement. Envoyez les cartes environ deux semaines avant la date de l’événement. Ceci est important dans la mesure où il est plus qu’évident que vos invités doivent prendre le temps de trouver les déguisements qui vont avec le thème de votre soirée Halloween.

Le déguisement

Le déguisement sera forcément orienté sur le thème, mais le plus important est de veiller à ce que cela ait un côté vraiment réaliste. Par exemple, pour une thématique orientée vampire, des personnages comme Van Helsing, ou la Reine des damnées devraient pouvoir vous inspirer. Mais comme dit plus haut, pour plus de réalisme, vous pouvez, par exemple, choisir de porter des lentilles qui vous feront avoir des pupilles rouges sang. Au niveau du maquillage, si vous en avez les moyens, faites appel à des professionnels du maquillage réaliste pour vous rendre encore plus effrayante.

La décoration

Imaginez une maison dans laquelle vous entrez, et où vous êtes accueillie par une main mouvante au sol ou sur le mur. La réaction est garantie, tout au moins chez les plus jeunes. Des pots de fleurs ? Non. Faites pousser un pied ou une tête pourrissante à la place. Si vous avez des couloirs, créez des effets de surprises en faisant surgir des squelettes ou des fantômes de l’ombre. Pour les effets sonores, le bruit d’une porte qui s’ouvre avec grincement, ou des voix d’outre-tombe. Vous pouvez ajouter à la décoration, des araignées, des têtes de morts, des arbres desséchés. Le classique sera la citrouille, les jeux de lumière, les corbeaux, les vampires.

Les plats pour faire peur

Peu importe le type de plat pour lequel vous allez opter. Ce qu’il faut pour une Halloween réussie, c’est qu’il soit repoussant. Évidemment, le plat en soit ne doit pas perdre tout de son goût. Pour cela, il est possible de faire usage de colorant. Par exemple, on peut obtenir avec les bons ingrédients, une soupe verte accompagnée d’un poulet violet. Il existe des plats « spécial Halloween », mais vous pouvez également laisser votre imagination faire son œuvre. Pourquoi ne pas servir à manger dans des crânes humains par exemple ?

Les autres activités

Il existe ici aussi des jeux que vous connaissez sûrement déjà. Mais imaginez par exemple un jeu qui consiste à bouffer le plat le plus effrayant et le plus dégueulasse…le sourire aux lèvres. Comme, une pâtisserie pas très goutteuse qui a l’aspect d’un bout de cervelle pourrie. Pensez à primer les plus courageux. L’incontournable, c’est le film d’horreur de la soirée. Choisissez en fonction de votre thème.