La mode est un champ assez vaste. Il est donc complexe d’en donner une définition concrète. Elle représente la tendance, l’authenticité et quelques fois la rébellion contre l’ordre préétabli. Cependant, l’époque de sa naissance demeure un mystère pour plus d’un. La réelle question qui turlupine de nombreuses personnes est donc de savoir à quand remonte la création de la mode.

Les tout premiers vestiges de la mode

Au prime abord, il faut savoir que la mode tient son origine de la culture occidentale à une certaine époque au XIVe siècle. En effet, à cette époque, il était rare d’être face au phénomène de la mode sur les autres continents, à moins que cela ne soit sous l’influence de la mode occidentale.

Aussi le phénomène de la mode n’a-t-il pris de l’ampleur en dehors de l’Occident que depuis quelque quelques décennies. Pour en revenir donc à l’origine de la mode, elle vient donc du XIVe siècle, c’est-à-dire du Moyen-Âge. Elle commence par le port de vêtements qui étaient portés sous les armures.

Très rapidement, à cette époque, la mode devient une façon de faire la distinction entre les classes sociales. Effectivement, la classe des prolétaires n’ayant pas les moyens, se trouve dans l’incapacité de porter des vêtements identiques à ceux des bourgeois.

La mode à l’époque de la Renaissance

Au XVe siècle, la maîtresse du roi de l’époque va être prise comme le visage de la mode. Elle va donc influencer la mode de façon différente avec l’apparition des étoffes provenant de l’Orient. En raison de son image, toute la cour suit la tendance. Les mécanismes de la mode se mettent ainsi en place progressivement.

Cependant, cette progression de la mode se produit assez rapidement, mais uniquement sur une partie bien restreinte de la population. Cela s’explique par le fait que la basse classe n’avait pas la capacité de se procurer des vêtements de marque. Cela ne veut pas dire pour autant qu’ils ne s’y intéressaient pas. D’autant plus qu’à la Renaissance, la profession de la couture était la plus pratiquée et la plus spontanée.

La mode du XVIIIe siècle à nos jours

A partir du XVIIIe siècle, on assiste à l’apparition de l’industrie. Elle permet de rendre le textile accessible à tous. Cela permet à toutes les classes sociales de se conformer et de suivre la tendance. Dès lors, tout le monde est capable de se procurer des vêtements et des accessoires à la pointe de la mode.

Il faut préciser que c’est à compter de cette époque que la mode perd son caractère sélectif. Aujourd’hui, il est possible de customiser les vêtements, d’y accrocher des broches et d’y associer des bijoux. Cet ensemble donne un effet particulier, élégant et structuré. Par ailleurs, la personnification des vêtements se fait en fonction du sexe, de la famille, de l’origine géographique, etc. De plus, les anciennes modes reviennent en force. En effet, certains vêtements du XVIe siècle sont de nouveau tendance et permettent d’avoir un effet lingerie recherché.

Cette nouvelle mode est très appréciée de la jeunesse qui se crée un style propre à elle. Cela permet à ces jeunes de se rebeller face aux vieux, qui se font plus moralistes et plus conformistes. La mode est donc devenue une manière pour les jeunes de s’affirmer comme étant un groupe particulier.